Le sentier de la grande pointe en Guadeloupe

Le sentier de la grande pointe en Guadeloupe

Sentier de la Grande Pointe

Au sud de la Basse Terre, la commune de Trois Rivières est à découvrir absolument. Ici la montagne plonge littéralement dans la mer des Caraïbes. Le paysage est somptueux. A la végétation luxuriante, la commune et ses alentours bénéficient d’une vue incroyable sur l’archipel des Saintes et la Dominique.

Le sentier de la Grande Pointe est situé à l’est de Trois-Rivières. Cette promenade est d’accès facile, idéale pour les famille et propose un sentier le long du littoral où s’enchaînent traces du passé, criques perdues et une végétation variée.

Vous finirez par une jolie baignade au pieds d’une cascade, là où la rivière La coulisse rejoint la mer. La durée de la balade est de 2h30 environ.

Le sentier démarre à une centaine de mètre du parking de l’Anse Duquery. Le sentier plonge vers la mer et aboutit à l’embouchure de la rivière La Coulisse. N’y prenez pas tout de suite un bain, réservez vous ce petit plaisir rafraîchissant au retour de la promenade.

Traversez à gué la rivière et continuez le chemin du littoral.

Observez bien les roches sur votre gauche, vous verrez peut être quelques pétroglyphes amérindiens rudimentaires. Ces roches gravées, derniers vestiges des féroces indiens Arawaks, et datant de la période Saloïde entre les IVième et Vième siècle.

La Guadeloupe et particulièrement la commune de Trois-Rivières, abritent la plus grande concentration de pétroglyphes (roches gravées) de toute la Caraïbe. (Si le sujet vous intéresse, visitez le parc archéologique des roches gravées à Trois Rivières)

En poursuivant, le sentier mène rapidement à l’anse des Galets.

Petite plage bordée de grands raisiniers bord-de-mer. Sur la gauche du sentier, vous tomberez sur une retenue d’eau à la végétation luxuriante et les cultures de cresson et madères.

Les découvertes s’enchaînent et aux abords d’une nouvelle source d’eau , admirez de nombreux pétroglyphes, cette fois bien visible dont un remarquable qui représenterait un accouchement dans l’eau.

la remontée dans le temps se poursuit et cachée dans la végétation, vous vous approcherez des vestiges d’une ancienne sucrerie avant de déboucher sur une jolie clairière où trônent les restes d’un des rares moulin à vent de la Basse Terre et qui servait à extraire le jus de la canne à sucre. La sucrerie de l’habitation Grande Pointe date de 1822 et s’étendait sur 70ha.

 

Le sentier se poursuit dans le sous-bois. observez la variété des essences de cette forêt mésophile du littoral.

Après quelques centaines de mètres, dans le sous bois, apparaît une ancienne poudrière aux murs épais et les vestiges de la batterie de la Grande Pointe. Cette batterie en forme de Fer à Cheval construite en 1696 protégeait cette partie du littoral de l’envahisseur avec ses 3 canons, dont 2 subsistent.

Changement de décor, le sentier se poursuit à découvert. La côte et escarpée, les rochers dentelés par le déchaînement des éléments. Le panorama sur la baie est époustouflant, les Saintes au loin rompent la ligne d’horizon. La végétation est rase et les raisiniers couchés forment comme une barrière infranchissable vers les terres.

Après l’Anse Ravine, prenez le petit chemin qui remonte le littoral jusqu’à un imposant Figuier Maudit, cet arbre qui déploie de grandes racines tentaculaires et qui phagocyte les ruines et vestiges mais aussi les autres arbres. A proximité, un petit bois composé de palmiers “chou piquant”, cet étrange palmier totalement recouvert de pointes acérées 

Reprenez le sentier en sens inverse pour rejoindre le point de départ. La lumière et les points de vue sont différents et remarquables. De nouvelles découvertes à venir!

Au final rafraîchissez vous dans la cascade de la Coulisse en bord de mer. Inoubliable!

Laisser une réponse

Votre adresse eMail ne sera pas publiée.